Personnalités liées au village

Dans les années 1950, Aimé et Marguerite Maeght s’installent à Saint-Paul. Galeristes et marchands d’art, ils exposent dans leur galerie parisienne les grands maîtres Matisse, Bonnard ou encore Braque, mais aussi de jeunes artistes prometteurs, tels Giacometti ou Calder...
Natif des Alpes-Maritimes, Célestin Freinet enseigna à l’école primaire de Saint-Paul entre 1928 et 1933. L’ancienne école des garçons existe toujours : elle est située près de l’église et une plaque rappelle le passage à Saint-Paul de Vence du célèbre (mais déjà controversé !) instituteur…
Pour Jacques Prévert, Saint-Paul était un refuge loin de l’agitation de la capitale. Pendant une quinzaine d'années, il y a tissé des liens d'amitié avec les plus grands artistes de son temps, il y a exercé ses talents de dialoguiste pour le cinéma et a peut-être écrit ses plus belles pages au cœur du village…
Ecrivain et humaniste américain, il fut l’une des personnalités les plus marquantes de Saint-Paul de Vence. C'est dans un mas de la campagne saint-pauloise qu'il passa les 17 dernières années de sa vie ...
«Saint-Paul est un lieu très lié à ma vie», disait Jean-Michel Folon. Pendant une trentaine d'année, l'artiste belge a fait de nombreux séjours au village...
De 1966 à 1985, l'artiste habita le village, peignant d'innombrables paysages de Saint-Paul sur le thème de l'amour : couples enlacés et amoureux brandissant d'immenses bouquets de fleurs flottant dans des atmosphères vaporeuses...
En ouvrant le «Robinson» qui deviendrait plus tard la «Colombe d'Or», Paul et Baptistine Roux n'imaginaient sans doute pas que leur auberge deviendrait un jour une véritable institution...
Ce couple mythique du cinéma français contribue aujourd’hui encore à la renommée de Saint-Paul de Vence. Plus que toute autre personnalité, Yves Montand et Simone Signoret ont vraiment marqué le village de leur empreinte...